Posts Tagged "Web 2.0"

Plus de traffic avec la vidéo

Posted by on 20/01/2010 in Google, Video marketing, Web 2.0

Vous ne pouvez pas faire de l’argent en ligne sans traffic !

Aujourd’hui, je voudrais vous parler d’une superbe ressource gratuite qui vous aidera à exploser votre trafic et votre marketing. Ca s’appelle TubeMogul et si vous l’utilisez, cela vous aidera à générer pas mal de traffic sur votre site Internet.

Mais qu’est-ce que TubeMogul ?

Traffic vidéo avec TubeMogul

Générez du trafic avec TubeMogul

TubeMogul vous permet de mettre en ligne une vidéo qui est ensuite automatiquement mise en ligne sur des tonnes de sites vidéos et autres sites Web 2.0. Et comme Google adore les sites Web 2.0, il les place au plus haut et très rapidement.

Vous pouvez souvent vous retrouver plusieurs fois sur les premières pages Google pour vos mots clefs et cela en très peu de temps. Vos vidéos peuvent commencer à apparaître pour des mots clefs importants en haut des résultats de recherche sur Google en quelques heures. Et c’est GRATUIT !

Cela ne vous fait pas seulement gagner du temps mais ça vous aide à réaliser quelque chose que vous n’auriez probablement jamais fait autrement. Cela représente bien trop de travail de mettre en ligne vos vidéos sur tous ces sites manuellement.

TubeMogul vous sort d’ailleurs aussi des statistiques pour les vidéos que vous avez mises en ligne. Ils ont une formule payante mais vous proposent déjà pas mal d’options en gratuit ce qui signifie que vous pouvez démarrer sans aucun frais. Intéressant non ?

Traffic avec Traffic Geyser

Plus de traffic avec Traffic Geyser

Il existe aussi un autre service similaire appelé TrafficGeyser. Ce service fait tout ce que TubeMogul peut faire et plus. Il peut envoyer vos vidéos sur plus de sites, sortir plus de statistiques, vous aider à créer une vidéo sans caméra et plein d’autres choses.

Alors quelle est la meilleure solution ? Et bien, je dirais que TubeMogul est un peu comme un TrafficGeyser light. Il n’en fait pas autant et vous laisse seulement envoyer 100 vidéos par mois avant de devoir passer en mode payant. Ce qui est très bien si vous ne faites que débuter et que votre budget est serré. Ce sera en tout cas bien suffisant pour ceux qui se mettent tout juste au marketing vidéo. Toutefois, l’option payante de TubeMogul est beaucoup plus cher que TrafficGeyser.

Donc, si vous décidez d’investir dans ce domaine pour plus de traffic, plus de stats, une facilité d’utilisation, plus de
vidéos et plus de sites, alors il est bien plus intéressant d’utiliser TrafficGeyser que TubeMogul.

Voilà donc le verdict :
Si votre budget est quelque part autour de 0€, un compte TubeMogul gratuit est une bonne solution pour commencer à générer du traffic en utilisant la vidéo et le Web 2.0.

Si vous savez que vous allez gagner de l’argent alors l’investissement dans cet outil complet vaut le coup et utiliser TrafficGeyser est la meilleure option.

Mais quelque soit votre choix, vous avez besoin de traffic et ce sont les deux meilleurs outils vidéos du Web 2.0 que vous pouvez utiliser.

Que ce soit TubeMogul ou TrafficGeyser, allez-y maintenant et démarrez votre prochaine campagne vidéo.

Read More »

10 règles et demie d’or pour réussir un site (réellement) Web 2.0 !

Posted by on 25/09/2009 in Web 2.0

Quel drôle de titre ?!

Avoir un blog, c’est une bonne chose… Etre inscrit sur différents réseaux sociaux, c’est important… Exploiter les forums, c’est super… Mais pour un réel impact, il est important d’exploiter l’interactivité de ces outils Web 2.0.
Voici donc 10 règles et demie d’or pour une interactivité efficace.
Alors pourquoi « et demie » ? Ca n’veut rien dire !

Lisez l’article et si vous trouvez la réponse, laissez moi un commentaire…

1. L’utilisateur ne vient pas par hasard : il ne suffit pas de mettre un forum, de laisser entrer des commentaires, de rajouter un peu de technique, pour transformer un site statique (un contenu qui ne bouge pas) en un site interactif et collaboratif. L’utilisateur, l’internaute ne vient jamais par hasard sur un site. Penser cela, c’est se condamner à se trouver à la tête une coquille vide qui n’a de participative à la base que le nom.

2. Ne pas confondre commentaires et collaboration : un commentaire est une réaction, une collaboration est un travail en commun, dont l’initiative peut, voire doit, revenir à la base.

3. Animer, animer, animer : pour créer un site de collaboration efficace, il faut sans arrêt et surtout au début de l’opération amorcer la pompe de façon considérable, en créant un corpus de contenu (attention ! du vrai contenu) qui va attirer l’utilisateur.

4. Mettre sa marque en accord avec l’esprit 2.0 : le Web 2.0, nous l’avons déjà vu c’est un esprit. Il faut tenir compte de la marque, et de sa capacité à endosser cet esprit. Il faut être à l’image de ce que vous proclamez. Par exemple, n’allez pas vanter les mérites de Twitter si vous n’avez pas de compte ou si vous n’y êtes pas actif.

5. Eviter de parler de ses produits : l’utilisateur 2.0 vient pour récupérer de l’information, pour échanger, pour partager, pour recevoir aussi, il ne vient pas pour regarder une plaquette produit. Sinon, il irait directement sur votre page de vente.

6. Embrasser les grandes causes : montrez que vous êtes au courant de ce qui passe dans domaine d’activité.

7. Présenter un bénéfice non pour votre entreprise mais pour le visiteur : n’oubliez pas de servir l’utilisateur, c’est pour ça qu’il viendra et reviendra. Si vous ne pensez qu’à vous, vous serez les seuls à aller voir votre site.

8. Ouverture et transparence : le Web collaboratif ne permet pas l’opacité. Soyez franc-jeu, ne vous cachez pas derrière une fausse étiquette et ne vous faites pas passer pour ce que vous n’êtes pas. Oublier cette règle de base vous expose au mieux à l’indifférence, au pire à la critique la plus acerbe.

10. Réactivité, spontanéité : si une suggestion ou un commentaire est mis en ligne, il faut y répondre tout de suite. C’est la « dictature » du temps réel. Si le visiteur-acteur sent que ses suggestions ne sont pas prises au sérieux, ou trop tard, il se découragera, ne reviendra plus, voire il dira du mal de vous dans son blog. La spontanéité et la réactivité sont la politesse du 2.0 car elles démontrent l’intérêt que l’entreprise porte au visiteur-acteur.

10.5. Enfin, dernière règle et non des moindres (mais qui n’en est pas une) : ce n’est pas tout à fait une règle à part entière puisqu’elle englobe toutes les autres. En effet, cette règle consiste à respecter à la lettre les 10 règles précédentes !

Comme toujours quand il s’agit de systèmes d’information marketing. Si vous n’êtes pas capables d’exécuter correctement ces règles dans la réalité. En d’autres termes, tout est une question d’exécution et de manière, pas seulement de contenu. Il est à répéter encore une fois que le Web 2.0 est une question d’état d’esprit, pas seulement de respect formel de règles ou de principes.

Read More »

Idées d’articles pour un blog

Posted by on 14/09/2009 in Astuces sites et blog, Comment faire un blog

La question qu’on se pose le plus souvent devant sa feuille blanche, c’est qu’est-ce que je vais mettre sur mon blog aujourd’hui ?

Voici donc des idées de ce que vous pourriez y mettre :
– partagez des informations relatives à votre activité
– répondez aux questions qui vous sont le plus souvent demandées
– parlez de vos produits et services
– donnez le témoignage d’un client
– partagez des articles qui pourraient intéresser vos prospects (pour les utilisateurs Firefox, utilisez Shareaholic)
– écrivez un commentaire sur les tendances de votre marché
– présentez votre connaissance de l’historique de votre marché (cela vous placera en tant qu’expert)
– préparez des interviews de personnes qui évoluent dans votre business comme cette vidéo sur mon blog : interview sur les réseaux sociaux

Ces quelques idées devraient vous mettre sur la piste pour créer de nouveaux articles.

Vous pouvez trouver plus de conseils de ce style dans le pack « Publicité gratuite efficace » disponible à l’adresse suivante :
http://www.publicite-gratuite-efficace.com

Read More »

Partagez sur les réseaux sociaux ce que vous découvrez

Posted by on 05/08/2009 in Web 2.0

Etre inscrit sur divers réseaux sociaux c’est bien mais il ne suffit pas de suivre les gens et de parler de la pluie et du beau temps si vous voulez que vos contacts s’intéressent à vous et à ce que vous faites.

Il va donc falloir faire du partage d’information. Il faut donner à vos contacts, que ce soit sur Facebook, Twitter, votre blog ou autre, l’envie de vous lire. Si tous les jours vous affichez la couleur de vos chaussettes, la première fois vos contacts trouveront cela amusant, mais très vite ils s’en lasseront et finiront par ne plus vous lire ou pire, vous rayer de leur propre liste de contacts.
Vous devez donc leur donner du contenu, de l’information utile. Il faut qu’ils aient l’impression d’apprendre quelque chose quand ils vous lisent. Vous devez vous présenter à vos contacts, prospects, clients comme un expert dans le domaine dans lequel vous exercez votre activité.

Voici donc un petit conseil qui pourrait bien vous servir. Si vous avez une activité sur Internet, vous devez passer beaucoup de temps à surfer et obligatoirement, vous tombez régulièrement sur des pages qui vous intéressent, qui vous informent, qui vous interpellent. Et bien, à chaque fois que vous lisez une page Internet et que vous découvrez une nouvelle information, pourquoi ne pas la partager.
Il existe un plugin pour votre navigateur (un plugin est un programme qui fonctionne avec votre navigateur) qui vous permet de partager directement l’info que vous êtes entrain de lire avec vos contacts de vos différents réseaux sociaux.
Lorsque vous installez ce plugin, un icône est ajouté sur votre navigateur. Ensuite, si vous êtes sur une page intéressante, il vous suffit de cliquer sur cet icône et de sélectionner le ou les réseaux sociaux sur lesquels vous souhaitez partager l’information. A partir de ce moment là, le plugin s’occupe de mettre l’information au bon format et de l’intégrer dans le ou les réseaux sociaux de votre choix (le choix est assez important ; vous avez par exemple Twitter, Facebook, Delicious, Blogger, WordPress, etc.).
Vous avez même d’autres options vous permettant de raccourcir l’URL de la page que vous êtes entrain de lire (bit.ly, TinyUrl par exemple) ou vous permettant d’envoyer la page par mail (par votre logiciel de messagerie ou par Gmail, Windows Live etc.)

Cet outil est très bien fait et je l’utilise régulièrement.
Si vous voulez en savoir plus, allez à l’adresse suivante pour tout découvrir sur Shareaholic.
Vous verrez, c’est très simple à installer, par contre, avant de le télécharger, sélectionnez bien votre navigateur en cliquant sur l’icône qui lui correspond (Sélectionnez bien votre navigateur) :

http://www.shareaholic.com/

P.S. Si vous avez appris quelque chose grâce à ce post, faites le moi savoir par un petit commentaire, ça me fera plaisir…

Read More »
Page 1 sur 11
Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche
default-poup