10 règles et demie d’or pour réussir un site (réellement) Web 2.0 !

10 règles et demie d’or pour réussir un site (réellement) Web 2.0 !

Posted on 25/09/2009 in Web 2.0 | 16 comments

Quel drôle de titre ?!

Avoir un blog, c’est une bonne chose… Etre inscrit sur différents , c’est important… Exploiter les forums, c’est super… Mais pour un réel impact, il est important d’exploiter l’interactivité de ces outils .
Voici donc 10 règles et demie d’or pour une interactivité efficace.
Alors pourquoi « et demie » ? Ca n’veut rien dire !

Lisez l’article et si vous trouvez la réponse, laissez moi un commentaire…

1. L’utilisateur ne vient pas par hasard : il ne suffit pas de mettre un forum, de laisser entrer des commentaires, de rajouter un peu de technique, pour transformer un site statique (un contenu qui ne bouge pas) en un site interactif et collaboratif. L’utilisateur, l’internaute ne vient jamais par hasard sur un site. Penser cela, c’est se condamner à se trouver à la tête une coquille vide qui n’a de participative à la base que le nom.

2. Ne pas confondre commentaires et collaboration : un commentaire est une réaction, une collaboration est un travail en commun, dont l’initiative peut, voire doit, revenir à la base.

3. Animer, animer, animer : pour créer un site de collaboration efficace, il faut sans arrêt et surtout au début de l’opération amorcer la pompe de façon considérable, en créant un corpus de contenu (attention ! du vrai contenu) qui va attirer l’utilisateur.

4. Mettre sa marque en accord avec l’esprit 2.0 : le Web 2.0, nous l’avons déjà vu c’est un esprit. Il faut tenir compte de la marque, et de sa capacité à endosser cet esprit. Il faut être à l’image de ce que vous proclamez. Par exemple, n’allez pas vanter les mérites de Twitter si vous n’avez pas de compte ou si vous n’y êtes pas actif.

5. Eviter de parler de ses produits : l’utilisateur 2.0 vient pour récupérer de l’information, pour échanger, pour partager, pour recevoir aussi, il ne vient pas pour regarder une plaquette produit. Sinon, il irait directement sur votre page de vente.

6. Embrasser les grandes causes : montrez que vous êtes au courant de ce qui passe dans domaine d’activité.

7. Présenter un bénéfice non pour votre entreprise mais pour le visiteur : n’oubliez pas de servir l’utilisateur, c’est pour ça qu’il viendra et reviendra. Si vous ne pensez qu’à vous, vous serez les seuls à aller voir votre site.

8. Ouverture et transparence : le Web collaboratif ne permet pas l’opacité. Soyez franc-jeu, ne vous cachez pas derrière une fausse étiquette et ne vous faites pas passer pour ce que vous n’êtes pas. Oublier cette règle de base vous expose au mieux à l’indifférence, au pire à la critique la plus acerbe.

10. Réactivité, spontanéité : si une suggestion ou un commentaire est mis en ligne, il faut y répondre tout de suite. C’est la « dictature » du temps réel. Si le visiteur-acteur sent que ses suggestions ne sont pas prises au sérieux, ou trop tard, il se découragera, ne reviendra plus, voire il dira du mal de vous dans son blog. La spontanéité et la réactivité sont la politesse du 2.0 car elles démontrent l’intérêt que l’entreprise porte au visiteur-acteur.

10.5. Enfin, dernière règle et non des moindres (mais qui n’en est pas une) : ce n’est pas tout à fait une règle à part entière puisqu’elle englobe toutes les autres. En effet, cette règle consiste à respecter à la lettre les 10 règles précédentes !

Comme toujours quand il s’agit de systèmes d’information . Si vous n’êtes pas capables d’exécuter correctement ces règles dans la réalité. En d’autres termes, tout est une question d’exécution et de manière, pas seulement de contenu. Il est à répéter encore une fois que le Web 2.0 est une question d’état d’esprit, pas seulement de respect formel de règles ou de principes.

    16 Comments

  1. Bon article!
    Je voudrais revenir sur le point 6.
    Comment mettre ce point en application de manière concrète?

    Je pense à de éléments que l’on voit sur certains sites:
    – Mise en valeur de flux sur le domaine d’activité du site en question.
    – Mise en valeur de certains de comptes twitter qui évoquent ce sujet.

    ..ce n’est peut-être pas du tout ce que tu voulais dire?

    @oliviercharles

    • Bonjour Olivier,

      Et merci pour ton intervention.
      Pour ma part, je reste informé d’une part en étant sur Twitter de façon continue et d’autre part, en étant inscrit à un maximum de mailing listes et particulièrement à celles des leaders du marketing Internet anglophones et francophones.
      Par exemple, j’aime bien me tenir au courant de ce que fait Christian Godefroy.
      Voici une de ces pages capture où l’on peut s’inscrire :
      Cliquez ici pour la page capture de Christian Godefroy

  2. Excellent article !

    Je ne sais pas si c’est fait exprès mais il n’y a que 9 règles (et demie ?), non ?
    Ou alors je ne sais plus compter…

    • Bien vu :
      raison de plus pour laisser un commentaire lol !
      Merci de ta participation.

  3. On apprend plein de bonnes choses…mais que de temps cela demande. Je suis écrivain, depuis la sortie de mon livre « la mémoire froissée » je « perds » toute ma matinée sur face book, au début c’est rigolo, mais après je trouve que cela me bouffe le temps qu’il me faut pour écrire autre chose….
    Bravo pour e qui semble du professionalisme!

    • Bonjour Christine,

      En effet, les réseaux sociaux peuvent rapidement s’avérer être chronophages.
      Moi j’utilise deux petits secrets qui me permettent d’être actif sur mes réseaux sociaux sans perdre de temps.
      – Secret numéro un : j’utilise une application (http://www.seesmic.com) qui me permet de voir en temps réel ce qui se passe en même temps sur mon compte Facebook et sur mon compte Twitter)
      – Secret N°2 : j’utilise deux écrans, un sur lequel je travaille et l’autre sur lequel j’affiche Seesmic (entre autres). Cela me permet d’avoir un oeil sur ce qui se passe sur mes comptes de réseaux sociaux tout en travaillant. Lorsque je vois passer une information intéressante, cela me permet de la transférer de manière très ré-active.

      Ensuite, je me bloque un peu de temps le vendredi pour contacter et suivre des nouvelles personnes afin de continuellement gonfler mon réseau.

  4. Bonjour,

    Très bon article, ma devise est la règle 9… mais où est-elle ??

    a++

    Stéphane Cormont

    • Bonjour Stéphane,

      C’est vrai, elle a disparu au moment de la frappe !
      Petite erreur qui permet de montrer que je suis bel et bien humain et que ce blog n’est pas alimenté par une machine à articles (c’est aujorud’hui très simple de mettre cela en place, peut-être que ça fera l’objet d’un article un jour sur ce blog).

      Quoiqu’il en soit, merci pour ta participation et pour ton RT sur Twitter.

  5. Bonjour Luc

    Article très instructif. Je suis d’accord sur le point 5 mais pas toujours évident à respecter quand on débute sur le web.
    Il nous reste aussi plus qu’à imaginer ce que serait le point 9.

    Amicalement

    Fabrice Monchâtre

    • Bonjour Fabrice,

      Ca y est, j’ai trouvé une bonne excuse pour ce fameux point 9 qui manque.
      En effet, les règles c’est bien, mais un site Web 2.0 doit être représentatif de celui qui le crée et le gère.
      Et comme chacun sait, nous sommes tous différents ce qui fait la diversité : chacun a ses idées, son fonctionnement, il faut donc laisser de la liberté à chacun.
      Cette fameuse règle manquante N°9 est donc celle que vous allez vous-même vous fixer et ça, je ne peux le faire pour vous.

      Terrible mon excuse non ?!!! lol

  6. Article ancien mais toujours d’actualité. Et merci pour vos astuces quant à la gestion du temps !

    • Tant que mes articles peuvent aider quelqu’un, peu importe leur âge.
      Content que celui-ci vous ait servi 🙂
      Cordialement,
      Luc.

  7. Super article!

    J’ai juste un avis un peu différent au sujet du point 3… le risque qu’avec trop d’animation, les non-initiés favorisent la quantité au détriment de la qualité des contenus. Je pense qu’il vaut mieux un contenu à très grande valeur ajoutée pour les visiteurs que dix qui finalement n’apporte pas réellement quelque chose de plus.

    Enfin… ce n’est que mon avis! 🙂

    Lelo Tokwaulu

  8. la 10.5 est bien trouvée, et pour sûr la plus importante.

    • C’est un peu comme lire entre les lignes le coup de la règle et demie lol
      Comme quoi Kha, lire entre les lignes est des fois tout aussi important…

Laisser un commentaire

Ce blog est dofollow ! Boosté par WP-Avalanche
%d blogueurs aiment cette page :
default-poup